Nouvelles dispositions du prêt à taux zéro

Vers un doublement des bénéficiaires du prêt à taux zéro

Des objectifs ambitieux

Pour permettre à plus de citoyens de bénéficier du prêt à taux zéro, le gouvernement, via sa ministre du logement Sylvia Pinel, a annoncé quelques mesures permettant à la fois le doublement de sa distribution et aussi le doublement de son montant.

La réforme mise en œuvre au premier janvier 2016 a pour objectif d’élargir l’assiette des bénéficiaires.

L’ambition est de doubler dès l’année prochaine le nombre de ménages éligibles au PATZ, passant de 60 000 à 120 000 en 2016.

Augmentation du plafond des revenus :

A titre d’exemple, un couple avec deux enfants pourra désormais gagner jusqu’à 74.000 euros annuels en zone A,  (Paris et Côte d’Azur notamment) contre 72.000 euros à l’heure actuelle, et 48.000 euros contre 44.000 euros aujourd’hui, en zone C. Une augmentation plus importante donc en zone détendue pour permettre aussi de lutter contre la désertification de ces territoires.

Doublement de la quotité de financement :

Le montant du prêt à taux zéro pourra financer jusqu’à 40% du montant du projet pour l’acquisition d’un logement neuf.

Actuellement réservé sur 6 000 communes rurales, le dispositif sera élargi à l’ensemble du territoire pour permettre l’acquisition dans l’ancien sous conditions de travaux (avec un minimum de 25% de travaux).

Allongement de la durée de remboursement:

Outre le différé d’amortissement consenti de 5 à 15 ans en fonction des ressources, la durée du nouveau prêt à taux zéro sera allongé pour permettre d’ajuster les mensualités des ménages concernés.

Des effets induits :

 

L’ensemble de ces mesures devraient aussi avoir un impact sur le secteur du bâtiment et permettre la création de 50 000 emplois.

En cette année de transition pré-électorale, souvenons-nous que « quand le bâtiment va, tout va ».

Publié dans Immobilier.