La vente aux enchères immobilières en plein essor

Devenir propriétaire est le rêve de la majorité des Français. Cependant, comment trouver les bonnes affaires ? La vente aux enchères immobilières est le nouveau filon. Tout type de biens peut être vendu aux enchères, même si la grande majorité est constituée de logements standards.

Un nouveau bon plan de l’immobilier ?

Si la conjoncture socioéconomique et le marché du crédit à l’habitat paraient  plus propices au marché immobilier, les prix des logements restent pour beaucoup de Français un frein à l’achat.

Selon une étude de l’INSEE, seuls 57 % des Français ont accédé à la propriété en 2014 alors que le rêve de la majorité des Français est de devenir propriétaire.

Alors comment dénicher les bons plans dans l’immobilier ? Les spécialistes mettent un accent particulier sur la vente aux enchères immobilières.

En fait, le marché immobilier actuel est tel que, pour les acheteurs l’opportunité de faire baisser la valeur d’un bien grâce à ce type de vente est une aubaine.

En fait, de plus en plus d’établissements proposent différents types de biens allant de la vente de bâtiments à la vente d’immeubles en passant par les maisons ou les appartements à remporter aux enchères.

Toutefois, il est capital de distinguer deux types de procédures : la vente classique et la vente suite à une décision judiciaire.

La procédure classique

La procédure classique est la moins contraignante pour les particuliers souhaitant faire une bonne affaire.

Le prix du bien immobilier conseillé par la Chambre des notaires peut aller jusqu’à 30 % en dessous de la valeur initiale du bien, afin d’attirer le maximum d’acquéreurs.

Selon les statistiques, il est possible de trouver un bien jusqu’à deux fois moins chers que les prix du marché.

La vente aux enchères de biens immobiliers dite classique peut offrir une alternative intéressante pour les acheteurs potentiels, mais aussi pour le propriétaire qui a la possibilité de vendre son patrimoine en passant par un circuit différent.

La procédure judiciaire

Organisé au tribunal, ce type de vente porte sur un bien (logement, terrain, local commercial…) saisi par l’établissement prêteur ou la copropriété pour cause d’impayés.

Plus contraignante, cette vente aux enchères est plutôt réservée aux professionnels du secteur. Certes le prix du mètre carré est plus intéressant, mais il faut savoir déceler en seulement une heure le potentiel du bien.

De plus, cette procédure est plus longue, car il faut attendre encore 10 jours, le temps qu’une surenchère de 10 % du prix adjugé se manifeste. Dans le cas, le bien est remis en vente au prix de la surenchère.

Publié dans Immobilier.