agence immobiliere

Indépendant : travailler dans l’immobilier est aujourd’hui possible !

Performant, mais très fluctuant, le secteur de l’immobilier regroupe de nombreux profils d’indépendants qui doivent parfois faire une croix sur leur sécurité pour avoir la possibilité d’exercer. Et si le portage salarial, qui regroupe les atouts du salariat et de l’indépendance, était la solution pour les chasseurs et négociateurs immobiliers en quête de stabilité ?

Des professionnels au service des projets immobiliers

Le secteur de l’immobilier, qui est l’une des locomotives les plus performantes de notre économie, compte en son sein de nombreux métiers différents. Certaines professions peuvent être rassemblées sous la bannière des activités de promotion, d’autres s’apparentent à de la location et de l’exploitation de biens, de la commercialisation ou encore de l’administration.

Quelques professions appartenant au secteur sont par ailleurs accessibles aux freelances. Pour certaines d’entre elles, l’indépendance est même la norme, parfois plus par nécessité que par choix…

L’agent immobilier

Autonome par nature, l’agent immobilier doit nécessairement disposer d’une carte professionnelle de transaction immobilière (conformément à la loi Hoguet), délivrée par la CCI, pour être autorisé à exercer. Son champ d’action va de l’estimation à la négociation des biens, en passant par la signature des promesses de vente ou la recherche d’acquéreurs.

L’agent immobilier peut être à la tête d’une agence comptant plusieurs salariés ou exercer de manière totalement indépendante, ce qui est plus rare. Voir notre article sur cette profession et sa règlementation.

Le chasseur de biens immobiliers

Le chasseur de biens immobiliers, ou agent commercial, est mandaté par un acquéreur, parfois en dernier recours, pour la recherche et la négociation d’une maison, un appartement ou un terrain répondant à des attentes très strictes. Il peut généralement compter sur un réseau très solide pour trouver cette perle rare.

Nombreux sont les chasseurs de biens à exercer en totale indépendance.

Le négociateur immobilier

Le négociateur immobilier, également appelé courtier en immobilier, est quant à lui mandaté par les agences pour trouver des appartements, des maisons ou des terrains dont il estime par ailleurs le prix. Il peut également être chargé de trouver des acquéreurs pour le compte de promoteurs pour de la vente sur plan. Sa marge de manoeuvre et ses obligations dépendent grandement du statut qu’il adopte.

Certains négociateurs sont ainsi contractuellement liés à une seule agence alors que d’autres sont libres d’accepter les missions de leur choix. C’est notamment le cas des négociateurs immobilier indépendants.

Sécurité et autonomie avec le portage salarial

Pour pouvoir exercer, certains acteurs du secteur immobilier sont contraints de se tourner vers les statuts indépendants (auto-entrepreneur, EIRL, SASU, EURL), à cause d’un contexte économique peu propice à l’embauche. S’ils ont la chance de pouvoir travailler de manière autonome, ils sont néanmoins affiliés à un régime social des indépendants moins avantageux que le régime dont profitent les salariés.

Une situation qui n’a pourtant rien d’une fatalité ! Statut hybride entre salariat et statut indépendant, le portage salarial permet à des travailleurs autonomes de développer leur activité de manière autonome en profitant des avantages du salariat, dont une protection sociale complète et une prise en charge de leurs obligations comptables. Pour pouvoir bénéficier de ces avantages et d’un accompagnement tout au long de son activité, le négociateur reverse une partie du montant des commissions (de 5 à 10 %) à son entreprise de portage salarial.

Publié dans Immobilier.