Peut-on acheter un bien immobilier avec très peu d’apport ?

L’apport personnel constitue la contribution financière de l’emprunteur dans le cadre de son projet immobilier. Les fonds serviront à financer les frais annexes relatifs à l’achat du bien comme les frais de dossier, de notaire, d’agence. Dans l’univers du crédit immobilier, cet apport est considéré comme un sésame car il rend les banques plus indulgentes et facilite l’accès au prêt. Mais qu’en-est-il en cas d’absence de cette contribution personnelle ? Le crédit est-il toujours accessible ?

Le type de profil qui intéresse les banques

Bien que les banques se montrent particulièrement exigeantes quant à l’apport personnel de 10% exigé pour l’obtention d’un prêt immobilier, elles deviennent désormais de plus en plus flexibles. En effet, il est possible de financer un bien sans cette contribution financière ou avec très peu de moyens. Par contre, seules quelques catégories d’emprunteurs peuvent bénéficier de ce privilège à commencer par les jeunes récemment entrés dans la vie active. Il est normal que ces primo-accédants qui achètent pour la première fois n’aient pas d’apport car ils n’ont pas encore eu le temps d’épargner. Les banques font donc un geste en leur faveur. Ces jeunes sont aussi des clients potentiels sur le long terme à qui elles pourront à l’avenir proposer d’autres produits.

Les particuliers qui ont la chance de bénéficier d’une solide épargne (portefeuille d’action, pierre-papier, assurance-vie) rassurent les banques également. Si ces derniers veulent investir dans l’immobilier sans toucher à leurs placements, les institutions financières leur réservent un avis favorable.

Présenter un dossier en béton

Quand bien même il est possible d’emprunter avec peu ou pas d’apport, les banques se montreront exigeantes quant à la qualité du dossier. Sur de nombreux blogs spécialisés comme Dossier Maison, beaucoup de conseils et astuces pour monter un dossier en béton sont présentés. L’un des premiers critères à respecter absolument porte sur la stabilité professionnelle c’est-à-dire être en CDI. Une situation financière saine est aussi très importante. Il ne faut enregistrer aucun découvert bancaire ni incident de paiement. Les banques éplucheront en détail les relevés de compte. Aussi, il est préférable de jouer la carte de la transparence dès le départ. Le taux d’endettement de l’emprunteur ne doit pas dépasser le seuil des 33%.

Quelques prêts faciles à obtenir

Ceux qui ont du mal à jouir de prêts bancaires classiques peuvent se tourner vers les différentes aides octroyées par le gouvernement à commencer par le PTZ+ permettant de simplifier l’accès à la propriété aux revenus les plus faibles. Seuls les biens neufs peuvent être financés par ce PTZ+.

Règlementé par l’Etat, le prêt conventionné est aussi envisageable pour les emprunteurs qui ne disposent pas de ressources suffisantes. Il donne accès à l’Aide Personnalisée au Logement et peut être utilisé pour l’achat d’un logement ou la construction de celui-ci.

Au sein d’Action logement, les salariés ont la possibilité de demander un prêt 1% logement accessible à un taux attractif et sans condition de ressources. Par contre, son obtention dépend des zones géographiques et du montant demandé qui est plus ou moins limité.

 

Publié dans Investissement.